Muscat au Sultanat d'Oman

Nous avons rejoint notre bateau Fleur Australe. Presque six mois que nous l'avions laissé sagement amarré à la marina de Sifa à quelques kilomètres de la capitale Muscat. Nous n'avions pas d'autres possibilités que de le laisser à flot, mais les quelques mois passés dans les eaux chaudes et très riches de la mer arabique, ont lentement garni la coque d'algues, d'éponges et de coquillages.

2018 01 17 fa 13Philou plonge pour dégager l'hélice et nettoie le safran car dès le lendemain nous devons le monter au sec avec le travel-lift de la marina de Bandar al Rowdha.

Les sangles craquent sous le poids de notre fier navire enveloppé d'une véritable forêt marine. Les indiens et les pakistanais s'affairent avec de grandes spatules pour décoller la croute de quelques centimètres. Il faut ensuite rincer à l'eau et poncer avant de recouvrir de cinq couches de primer et anti-fouling pour que la Fleur retrouve une belle parure. Travail qui va prendre plusieurs jours.

Les ouvriers sont très sympathiques, diserts et efficaces. On leur pose des questions sur leur pays, le Pakistan, l'Inde, que nous visiterons dans quelques semaines.
Le temps est beau et sec. La température légèrement fraiche le matin, grimpe l'après-midi sous les rayons du soleil qui chauffe la terre. C'est l'hiver, la meilleure saison. L'été est très chaud avec des températures qui dépassent les 40°C.

A bord, on nettoie, on range, on trie. On prépare la pharmacie avec les nouveaux médicaments rapportés de France. Le capitaine s'occupe du moteur, effectue les vidanges. Il faut remettre le bateau en route, changer certaines pièces électroniques, ou encore gonfler le nouveau bateau Bombard arrivé de la Rochelle. La Fleur va reprendre la mer pour plus de cinq mois d'expéditions. Une belle aventure nous attend.

Marie Claude Santini de l’Association PharmaVie nous a rejoint il y a quelques jours elle nous a remis plusieurs oursons Toudou, mascotte de « L’hôpital de mon doudou ».
Depuis la rentrée 2017, l’Association PharmaVie mène de nombreuses actions en partenariat avec La Chaîne de l’Espoir et notamment pour continuer le combat de Mireille Darc avec le programme « Enfants à cœur – Mireille Darc ».
Fleur Australe aux couleurs de La Chaîne de l’Espoir prendra le large dès demain avec à son bord plusieurs oursons Toudou. À chaque étape de notre parcours, nous remettrons des oursons en peluche aux enfants malades ou hospitalisés des pays que nous traverserons. Toudou embarque à bord du Fleur Australe pour devenir l’ambassadeur de l’Association PharmaVie auprès des enfants du monde entier pour le plus grand bonheur de Laura et Marion qui ne le lâche plus et qui se font une joie de pouvoir le distribuer aux enfants sur notre route.
L’expédition Fleur Australe est un hommage à Mireille Darc pour continuer son combat en faveur des enfants atteints de maladies cardiaques. Continuer son combat et sensibiliser le public au sujet des enfants cardiaques est un des objectifs de ce voyage. Ce matin nous sommes allés au Royal Hôpital, rendre visite aux enfants avec le grand professeur François Lacour Gayet qui a eu la gentillesse de bien vouloir nous guider.

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

2018 01 17 fa 01

Les 100 derniers billets du Carnet de bord