Journée type

Zoom sur la journée type de Géraldine durant la jonction entre le Mexique et Les Marquises en aout 2010 et sa manière de concilier ses différents rôles sur Fleur Australe : équipière, mère de famille et reporter très spéciale.

 

Carnet Fleur Australe

5h

Je me lève pour mon rendez vous téléphonique quotidien en direct sur Europe 1. Il y a changement de quart. Philou prend la relève de Denis qui part se coucher. Mon direct terminé, j’écris pendant environ deux à trois heures jusqu’au réveil des petites.

 

8h

Petit déjeuner tandis que Philou, met les lignes à l’eau, règle les voiles, nettoie le pont, bricole, contrôle les pilotes, surveille que tout fonctionne en particulier ce qui est mécanique et électrique. La matinée passe très vite, Loup et Nina rangent la Fleur. Je veille sur les petites et filme.

 

11h30

Je prépare le repas, découpe le poisson que nous mangeons souvent cru, préparé de différentes façons. Nous déjeunons vers 13h00.

 

L'après midi

Lorsqu’il y a peu de vent, comme c’est le cas depuis quelques jours (entre le Mexique et les Marquises, ndlr), Philou met le bateau en panne. Les enfants sautent à l’eau et se font trainer dans l’eau accrochés à un bout. Je les rejoins, histoire de me rafraichir car depuis peu il fait très chaud. Les petites prennent un bain dans leur  baignoire, sur le pont.

 

 

Pas de temps pour la sieste, j’écris le billet quotidien, prépare ma chronique radio du lendemain. Je filme le paysage et les réactions de l’équipage, fais quelques photos et quelques exercices histoire de rester en forme.

 

 

19h00

Je prépare le dîner, encore du poisson et des pâtes, parfois un gâteau. Une fois les enfants couchés, j’ai enfin le temps de lire tandis que Philou range le pont, rentre les lignes, envoie les mails et mon billet, fait un tour dans la cale moteur afin de vérifier les niveaux des tanks à fuel et à eau,  met en route le dessalinisateur et le groupe électrogène qui produit l’électricité du bord  : le bateau a besoin d’électricité pour les frigos, les pilotes, les ordinateurs et la fabrication d’eau.

 

 

1h

Philou règle les voiles. Il est relayé par Denis.

 

Pendant les traversées nous dormons tous dans les bannettes arrières, cela bouge trop dans la cabine avant.

Philou dort dans le carré entre 1h00 et 5h00 du matin, le capitaine a toujours un œil, sur la navigation. Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer à bord de la Fleur pendant les longues traversées.